AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur IOAD , forum RPG mêlant fantaisie et horreur
Pensez à jeter un coup d'oeil aux scénarios et aux mini PV's
N'oubliez pas vous avez sept jours pour terminer votre fiche
N'oubliez de voter régulièrement sur les topsites
Mais aussi, remontez régulièrement les sujets PRD et Bazzart
pour attirer les futurs membres et faire vivre le forum
Nous rappelons à nos membres qu'il est important de lire TOUTES les annexes afin d'éviter les incohérences
N'oubliez pas également de recenser votre personnage et vos névroses
Nous rappelons que IOAD est un forum contes et non Disneys!

Partagez | .
 

 

THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret

My Wonderland is shattered. It's dead to me ▬ ALICE LIDDLE



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 27/10/2014
☞ TON PSEUDO : Unfazed

☞ CONTES ECRITS : 6
☞ CÉLÉBRITÉ : Leighton Meester
☞ POINTS RP : 10
☞ HUMEUR : Souriante, bienveillante, agréable et follement amoureuse.





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret   Mar 28 Oct - 1:41


Ange Grace Scarlett Cartel
« Servitude pour servitude, il vaut encore mieux être asservi par son cœur que l’esclave de ses sens. »
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤



follow the cat to wonderland
J’aime... J’aime... le calme. Cela dit, j’aime également le contraire. J’aime l’agitation, l’adrénaline qui grimpe doucement le long de ma colonne vertébrale, lorsque j’entreprends un projet qui me tient à cœur. J’adore les nuits étoilées, cela sonne très poétique. J’aime me retrouver dans la nuit avec mes rêveries pour seule compagnie. Ah oui, j’aime rêver. Ce que je n’aime pas ? Oh, c’est plus complexe. J’ai horreur des nuits de pleine lune. Allez savoir pourquoi ? Pourtant, dès que j’aperçois la lumière scintillante de ce satellite, je ne peux retenir cette sensation de froid qui me traverse tous les membres en quelques courtes secondes. La peur, l’échec, peut-être. L’échec ? Je suis paniqué à l’idée d’échouer. Ce qui est affreusement difficile, puisque l'on ne peut pas tout réussir. Les situations que je ne peux pas contrôler m’insupportent, également.

Il vous sera difficile de trouver sur cette planète quelqu'un d'aussi têtu que moi. Bornée et campée sur ses idées, voilà ce que vous pourrez dire de moi quand vous me connaîtrez un peu mieux. Quand j’ai une idée en tête, inutile d'essayer de me l'ôter. Aussi, tentez de vous donner raison alors que j’en pense totalement le contraire est pour vous un suicide : jamais, au grand jamais vous n'y parviendrez, autant vous prévenir tout de suite. Ce n'est pas tellement un défaut, mais il est très facile de m'agacer. Je me montre très ouverte et tolérante mais disons qu'il y a une certaine marge à ne pas dépasser en ma présence, auquel cas je ne vous agresserai pas mais je n'en penserai pas moins... Sinon, ne soyez pas étonné de voir poser sur vous mon regard toisant et circonspect, mais cela reste malgré tout très rare. De nature franche et d'un naturel qui fait de moi une femme très spontanée et ouverte, je dis tout haut ce que beaucoup pensent tout bas sans m'interroger ; bien sûr je peux être aussi, très hypocrite. On peut aussi ajouter que j’ai un tempérament plutôt désobéissant, indépendant. Se plier sous les ordres de quelqu'un me sera difficile, même si cela fut possible durant des années... Restent encore quelques défauts communs tels que l'impatience, et bien d'autre ...

Intuition étant chez moi très développée, je suis très sensible à mon environnement. Je "ressens" les ambiances, les humeurs et les sentiments d'autrui et lorsque je capte des influences négatives j’en éprouve une sorte de malaise qui affecte immédiatement tout mon être, d'autant plus facilement que ma vive imagination risque de me déstabiliser encore plus en amplifiant ma réceptivité. De nature anxieuse, je m’inquiète facilement pour mon entourage et m’efforce de créer pour eux une atmosphère familiale rassurante, une sorte de bulle où je trouve aussi le réconfort chaleureux qui m’est si nécessaire.
Etant ce que l'on peut surnommé un rat de bibliothèque, j'aime passer mon temps libre à lire de nombreuses histoires toutes différentes les unes que les autres, cela me permet de m'évader dans un monde imaginaire dont je suis la seule à avoir la clé. J'apprécie particulièrement les romans à l'eau de rose dont je me délecte constamment avant de m'endormir, ce qui fait de moi une personne très romantique et rêveuse.

Faite tout d'une pièce, mon énergie naturelle me pousse fréquemment à désirer avoir la première place partout où j’arrive et sans l'étrange sympathie qui émane de ma personne, certains pourraient parfois me trouver arrogante et beaucoup trop déterminé. Sûrement prête à tout pour gagné, ma force et mon envie me donne ce côté de garce que je cache au fond de moi. Foncer tête en avant n'a évidemment pas que des avantages. A force de courage et de mouvement, je peux aussi me cogner et brutalement… douter. Du coup, tout mon courage, ma droiture, mon enthousiasme et ma franchise peuvent se muer en une certaine vulnérabilité que personne n'aurait soupçonnée avant.

Je suis courageuse, franche, enthousiaste, dynamique, extravertie, directe, démonstrative, chaleureuse, aventureuse, intrépide, mais je peux aussi parfois être naïve, manipulable,  impatiente, égoïste, imprudente, inconsciente, gaffeuse, colérique, téméraire. Enfaîte, j’ai tout simplement une double face.

Je n'aime pas me faire amadouer ni contrôler. Tel un chat sauvage, jamais j'ai du mal à accepter la captivité. L'idée d’être enfermée est déjà un lourd supplice pour moi, je ne supporte pas les murs, les restrictions, tout comme les ordres... L'indépendance, que diable! Il n'y a rien de meilleur. L'une de mes philosophie est “vivre et laisser vivre”, grâce à laquelle je me montre plutôt tolérante. Mais cela n'empêche pas que j’ai une très mauvaise opinion de la gente féminine et masculine qui se pense supérieur. Me regarder de haut aura sur moi un effet très néfaste. A défaut de vous taper dessus, je n'aurai plus aucune estime pour vous, aussi, l'hostilité que je vous porterai dans mes paroles sera plutôt désagréable.

J’aime l'indépendance! L'originalité. J’apprécie aussi la tranquillité, qu'on me laisse au calme quand j’en ai envie est un pur bonheur.
J’aime aussi le son de la pluie. Quel bonheur! Pour s'endormir, rien de meilleur. Mais ici, il est si rare d'entendre des gouttes marteler le sol ...

« Des phobies ? »
Je n'ai pas peur de grand-chose, en effet, je considère qu'être effrayé revient à devenir soumis, à être à la merci de ce qui nous horripile. Hors, être à la merci d'une petite araignée inoffensive pourrait nous rendre bien plus que ridicule. Pourtant, il y a bien une chose qui m’effraye. C'est la perspective de perdre tous ceux qui me sont cher, mes amis les uns après les autres. Je suis de nature lâche, mais je n'ai pas peur de me donner la mort, je n'ai pas peur de me jeter dans la gueule du loup.
☞ PATRONYME : Cartel, un nom de famille plus que commun au sein du territoire américain, ne reflétant aucun héro de guerre, encore moins une personnalité ou une bonne âme charitable faisant la fierté de sa petite banlieue... Désolée de vous décevoir, mais ce patronyme ne reflète qu'une simple famille déchirée par la tristesse de par ma faute, tout simplement car pour vous autant que pour moi "Cartel" ne signifie absolument rien.
☞ PRÉNOM : Dans ma famille, l'on pense que les prénoms qui nous sont attribués à la naissance détermineront notre identité. Croyance remontant à des décennies et dont je ne me permettrais guère d'émettre un jugement, en attendant étudier plutôt les miens.
"Ange" est un prénom d'origine grec, qui signifie littéralement en latin "le messager", c'est aussi ainsi que mon paternel m'as toujours appelé car pour lui je suis une bénédiction du ciel; ma mère s'est sacrifiée pour mettre au monde et pouvoir m'offrir une vie pleine d'amour et de tendresse de la part de mes sœurs et de mon père.
"Grace" est un dérivé du mot originel "gratia" signifiant en latin la grâce, selon toutes les personnes que j'ai connus dans cette courte existence cela est l'une de mes principales qualités. Je vous laisse en juger par vous-même...
Et pour terminer "Scarlett" dérivé du Persan "sakhrilat" désignant un vendeur de tissus, cela devînt un prénom anglais d'origine française signifiant "de couleur rouge vive", ce qui détermine assez bien l'une de mes faiblesses lorsque l'on me connaît assez... La sublime couleur de la passion brûlante et enivrante, en un mot l'amour. Concernant ce dernier, ce n'est pas mon prénom de baptême mais celui que je me suis inventé pour entrer incognito dans cet enfer.
☞ DATE & LIEU DE NAISSANCE : L'on dit que lorsque l'on respire pour la première fois, l'on transforme cette morose journée en beauté. Pour ma part au moment où je vis le jour, ma mère vit les ténèbres l'emporté à tout jamais. Ce fut un bien malheureux 21 Mars 1928 dans la petite ville de Cleveland... A présent je vis à Rosewood, ou plutôt devrais-je précisé au sein d'une clinique psychiatrique aussi glauque que mes romans d'horreurs...
☞ AGE : 22 ans, si jeune pour certains mais vous verrez que je suis plus mature que mon âge.
☞ ORIGINES & NATIONALITÉ : Ma défunte mère était une française pure souche qui tomba amoureuse d'un soldat américain en mission dans la ville lumière qu'est à présent Paris. Abandonnant ses études d'archéologies, elle le suivit en se moquant bien des menaces de ses parents. C'est ainsi que mes sœurs et moi-même avons la double nationalité.
☞ ETUDES/MÉTIER : Bibliothécaire et archiviste, à mes heures perdues, au sein de l'asile dans lequel je me suis volontairement porté candidate pour y retrouver une certaine personne...
☞ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle jusqu'à preuve du contraire.
☞ STATUT : Maladivement amoureuse d'une personne capable de me détruire jusqu'à la moelle mais pour qui je serais prête à faire n'importe quel sacrifice.
☞ SITUATION FAMILIALE : Lorsque vous passez dix années de votre vie loin de votre famille, je vous assure que même si auparavant ces personnes étaient la prunelle de vos yeux à présent ils ne sont que de simple étrangers dans mon regard. Des personnes que je ne supporte pas, à qui je refuse l'obéissance et que je souhaite fuir au plus vite du faîte de leur ignorance pire qu'accablante.
☞ NÉVROSE : Je suis atteinte du syndrome de Stockholm, ce qui signifie tout simplement que je suis follement attachée et amoureuse de la personne qui à détruit ma vie en m'enfermant durant près de dix ans. Ma vie n'as aucuns sens sans lui.
☞ PERSONNAGE DE CONTE : Belle du fameux conte La Belle et la Bête
☞ GROUPE : Let's Kill Tonight
☞ CARACTERE DE CHIEN : Courageuse ღ Calme ღ Franche ღ Enthousiaste ღ Dynamique ღ Extravertie ღ Directe ღ Démonstrative ღ Plus que romantique ღ Spontanée ღ Ouverte d'esprit ღ Tolérante  ღ Chaleureuse ღ Rêveuse ღ Aventureuse ღ Intrépide ღ  Naïve ღ Manipulable ღ  Impatiente ღ Égoïste ღ Imprudente ღ Inconsciente ღ Gaffeuse ღ Fragile ღ Colérique ღ Téméraire ღ Têtue ღ Hypocrite par moment ღ Possède une grande imagination ღ rat de bibliothèque ღ Vulnérable...
☞ CREATEURS : Tumblr & Bazzart

♠️

behind the mirror

PRÉNOM/SURNOM ; Je possède de nombreux visages tous plus égnimatiques l'un que l'autre sur la toile et dans la vie, à toi d'essayer de me démasquer!
AGE ; 20 ans my sweet darling
SEXE ; Do you want to made sexe just me and you? I'm a Female honey!
COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM?  ; Maïssane et Sarah sont mes anges gardiens, donc fais attention à tes jolies petites fesses car elles mordent aussi violemment que leur talent est incontesté  
ET COMMENT TU LE TROUVES? ; Je le déteste, c'est bien pour cela que je vous est rejoins à deux reprises avant l'heure évidement!  
PEUT-ON ON FAIRE UN PREDEFINI DE VOTRE PERSO. SI VOUS ETES SUPPRIME ? ; Vus qu'à la base c'est un scénario du Staff je veux bien, mais malheureusement pour vous je suis tellement bien installée sur ce forum que je risque d'y rester à tout jamais  
QU'ON LUI COUPE LA TETE ; Leighton Meester
CODE RÈGLEMENT ; AGSC
AUTRE CHOSE A AJOUTER? ; let's play now sweety  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 27/10/2014
☞ TON PSEUDO : Unfazed

☞ CONTES ECRITS : 6
☞ CÉLÉBRITÉ : Leighton Meester
☞ POINTS RP : 10
☞ HUMEUR : Souriante, bienveillante, agréable et follement amoureuse.





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret   Mar 28 Oct - 1:46


☞ my life, my story ☜
« Une vie sans émotion est une vie perdue. »
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤



<


« Croyez-vous au destin? Que notre vie est déjà inscrite à l'encre de chine sur une page invisible que nous ne maîtriserons jamais? Que notre libre arbitre n'est qu'une illusion et que nous sommes les simples marionnettes que la destinée s'amuse à articuler à sa guise? Tel un roman, nous ne sommes que des pions sur l'échiquier du monde entier, ainsi que l'auteur écrivant inlassablement notre histoire et qui fait ce qu'il souhaite de nous. Cette pensée pour le moins étrange, je pourrais en quelque sorte la résumer en un seul et unique mot: le catholicisme. Et ma défunte mère en est l'exemple le plus parfait.
En effet, cette jeune femme issue d'une famille bourgeoise française a été élevé par de fervents croyants qui lui ont inculqué que notre vie sur Terre n'est qu'une simple étape de servitude avant d'accéder à notre véritable destinée se trouvant au-delà des ténèbres. C'est peut-être pour cela qu'elle n'a jamais vraiment été attaché à son existence, se permettant de ne pas respecter les règles de la société ainsi que celle de ses parents. Car elle souhaitait malgré tout connaître le bonheur interdit de cette misérable existence qui allait bientôt prendre fin à ses yeux. Et c'est en l'année 1915, alors étudiante en archéologie durant une guerre mondialement sanglante, qu'elle rencontra un charmant soldat américain répondant au doux prénom de Georges Alexander Cartel. Au moment où leurs regards se croisèrent elle sut que son destin était de vivre avec cet homme qui allait sans nul doute lui offrir une vie heureuse et pleine d'amour avant de pouvoir quitter l'humanité.

Certes il était de sept années son aîné, mais du haut de ses vingt ans elle se montra très mature et réussit facilement à le séduire, de plus elle n'en avait que faire des convenances et surtout de sa famille qui s'opposa tout naturellement à cette attirance réciproque.
Après plusieurs mois de relation dans le péché le plus complet, son amant se devait de retourner dans son pays d'origine, la jeune femme ne voulant le quitter abandonna ses études, sa fortune et sa confortable vie pour prendre le premier bateau et le rejoindre dans une petite ville de campagne, Cleveland. Deux âmes pures pouvaient enfin s'aimer au grand jour et se noyer dans le bonheur le plus parfait. Un an plus tard, ils s'unirent par les liens sacrés du mariage en petit comité, car même dans cette bourgade reculée nombre d'habitants voyaient d'un très mauvais œil la jeune française qui selon eux apportera le malheur sur ses proches pour avoir offensée l'être suprême qu'est Dieu. Eux, s'en moquaient complètement, car à présent ils étaient liés à jamais jusqu'à leur dernier souffle.
Leur amour se concrétisa par la venue d'un enfant, le savant mélange de deux êtres, qui ne fit qu'amplifier leur amour, mais aussi la haine des villageois. Maintenant au nombre de trois, ils vivaient comme n'importe quelle famille de l'époque, l'ancien soldat s'était reconvertit en tant que charpentier tandis que son épouse avait ouvert un magasin de fleurs, car à ses yeux la beauté de l'éphémère résumait parfaitement notre vie sur la Terre et se devait donc d'être partagé au plus grand nombre pour que les gens sachent que leur misère disparaîtra pour un monde meilleur.

Au fil des années, les affaires fonctionnaient toujours aussi bien, le paternel avait enfin réussit son grand projet en construisant une grande maison familiale dans laquelle les deux femmes de sa vie trouvèrent le confort idéale pour une vie de rêve.
Sept ans après la naissance de leur aînée, ils accueillirent de nouveau une jolie petite fille au sein de leur cocon douillet qui amplifia encore plus leur bonheur. Après que leur famille se soit de nouveau agrandit, ils continuèrent leur quotidien en amenant la plus grande à l'école tandis que la dernière restait au côté de ses grands-parents paternels, tandis que les heureux parents travaillaient du matin au soir pour pouvoir subvenir à leurs besoins. Les années défilaient à une telle rapidité avec l'arrivée de nouveaux habitants n'ayant pas de pensées noires pour la famille Cartel, les enfants grandissaient petit à petit en faisant le bonheur de la famille, leur existe était tout simplement remplit de joie et gaieté. Mais un jour, tout bascula du jour au lendemain lorsque la belle fleuriste appris sa troisième grossesse, c'était le début de la fin.
Dès les premières nausées de nouveaux symptômes plus inquiétants virent le jour, commençant à l'engouffrer dans les ténèbres de la folie. Chaque jour, la fièvre s'emparait de son être au point même où elle fut obligée de fermer sa fleurissante entreprise. Plus son ventre prenait de l'ampleur, plus sa maladie gagnait du terrain l'obligeant à rester alité. Des hallucinations vinrent s'incruster dans son esprit, la rendant aussi dangereuse pour son entourage que pour elle-même. Les médecins du village essayèrent de la guérir en faisant de nombreuses saignées, mais cela ne fonctionnait pas et mettait en danger l'enfant qu'elle portait. N'étant plus que l'ombre d'elle-même, son mari, désemparé essayait de lui rendre la raison mais rien n'y faisait, seul la présence de fleurs la calmait quelque peu, ce qui rendait espoir même si tout le monde savait pertinemment que cela n'était qu'une illusion voilant la triste vérité: elle n'allait pas s'en sortir. Pourtant, son corps se battait durant les mois qui suivaient, car au fond de son esprit la jeune femme souhaitait absolument épargner cet être innocent qu'elle portait, priant dans ses quelques moments de raison pour que le seigneur laisse la vie sauve à son futur bébé.

Ses prières furent entendus, lorsque le jour de l'accouchement arriva la dame puisa dans le peu de force lui restant pour une dernière fois donner la vie. Lorsque les premiers pleurs de son enfant se firent entendre dans la maison familiale, le soulagement et le bonheur revint au galop avant que le médecin ne glace l'atmosphère en annonçant le décès de la femme qui venait de sacrifier sa vie pour me mettre au monde. »









☞ once upon a time me ☜
« On ne force pas une fleur à s'ouvrir, mais on peut favoriser son éclosion en ne lui cachant pas le soleil. »
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤






« Éblouit par sa beauté, le jeune homme s'approche lentement mais sûrement de la demoiselle hantant ses pensées jour et nuit, cette dernière ne se doute de rien et continue son ouvrage, profitant du faîte de ne pas apparaître dans son champ de vision le prétendant continue à avancer avant de poser délicatement sa main sur les hanches de la femme qu'il aime lui offrant un sublime bouquet...

A cet instant, je sors de mes songes et ferme délicatement ce conte de fées que je lisais depuis plus de deux heures à présent. Le prenant sous le bras, je descends de mon lit et me dépêche de le reposer dans la petite bibliothèque que mon paternel m'avait acheté pour fêter ma huitième année, un présent qui me permet d'assouvir ma soif de lecture présente en moi un peu plus chaque jour.
Descendant des escaliers de la maison familiale, je me stoppe net en voyant l'horloge du salon. Je suis en retard. Me dépêchant de revêtir mon petit blouson chocolat ainsi que mes ballerines, j'écris un petit mot que je laisse sur la table de la cuisine avant de sortir de mon chez moi. Comme tous les Dimanche je me retrouve seule car mon père travaille d'arrache pied pour noyer son chagrin, tandis que mes deux aînées sont toujours en compagnie de copines d'école... Je suis en retard. Je me mets à courir en direction du centre du petit village que je connais depuis ma naissance et me hâte autant que je peux vers le fleuriste comme tous les Dimanche matin dans l'espoir que ce dernier soit toujours ouvert. Malheureusement pour moi, étant trop absorbée par ma lecture, je me retrouve devant les portes closes de la petite boutique. Cela me rend toute triste, les larmes commencent à monter avant qu'une voix familière ne se fasse entendre «Tu es en retard petite Ange, mais heureusement j'ai composé ce petit bouquet, rien que pour toi comme toutes les semaines », retrouvant le sourire je remercie poliment d'une petite révérence gracieuse et élégante mon ami le fleuriste avant de prendre un chemin que je ne connais que trop bien en sautillant naïvement de joie. Mon bonheur amuse les passants que je croise et qui semblent murmurer quelque chose dans mon dos lorsque je ne les ai plus dans mon champ de vision, mais je m'en moque complètement car, me voilà une nouvelle fois perdue dans mes rêveries. Comment cette histoire va se terminer? La princesse va-t-elle reconnaître le beau chevalier, son amour d'enfance? J'ai tellement hâte de lire la fin et résoudre ce petit mystère, pour ensuite de nouveau me plonger dans un tout nouveau roman.

Quelques minutes passent avant que je ne franchisse le grillage sombre et que j'emprunte les allées vides et sinistre du lieu dans lequel je me trouve, je me surprends à remercier le soleil, car sans lui cet endroit serait aussi effrayant que dans mes histoires d'horreur. Empruntant le sentier habituel, je m'arrête net devant la pierre tombale de ma mère. Le nettoyage a déjà été fait par papa la vieille, je me contente donc de retirer le bouquet datant de la semaine dernière pour mettre dans le vase les sublimes tulipes multicolore. Mon paternel m'a toujours dit que ma maman aimait beaucoup les fleurs et comme je n'ai pas eu la chance de la connaître, je fais en sorte de me comporter telle une digne fille en venant lui rendre visite. J'aurais tellement appréciée pouvoir la serrer dans mes bras et avoir un modèle féminin autre que mes sœurs à suivre, mais apparemment la nature en avait décidé autrement. Après mettre recueillis et prier pour le bonheur de ma mère, j'emprunte le chemin du retour en continuant à sautiller innocemment.
Au moment où je franchis la porte d'entrée, j'entends mes sœurs se disputer comme à l'habitude pour une robe, l'une jure que le blanc est sa couleur de prédilection, l'autre est sûre et certaine que ses yeux bleus seront mis en avant avec cet accoutrement. Cela m'amuse, mais je ne souhaite pas m'en mêler car, cela m'énerve lorsqu'elles souhaitent que je prenne partis. Rejoignant mon paternel qui prépare le dîner, je monte sur une chaise pour lui faire un tendre bisous sur la joue droite «C'est de la part de maman », un sourire se dessine sur son visage fatigué avant qu'il ne me fasse un câlin en me remerciant « Je suis certain qu'elle est fière de toi Ange, tu lui ressembles tellement autant dans ton comportement que physiquement, c'est pour cela que je t'aime tellement et que je suis si fier de toi. » ces doux mots me font chaud au cœur. Après cette étreinte pleine d'amour et de bienveillance, je commence à mettre la table pour faciliter la tâche à mon paternel. Avant d'aller manger, je monte pour calmer mes sœurs en décidant que la robe appartiendra à Innocence les jours paires, puis à Iris les jours impairs. Puis nous nous rendons à table pour déguster le bon repas que mon cher papa avait préparé rien que pour régaler nos papilles. La bonne humeur et les rires s'échappant du salon donne l'image d'une parfaite famille heureuse qui a réussis à cicatriser de la perte de la mère, de la femme. Ce qui est en partis vrai, car nous continuons à vivre heureux malgré cette marque dans nos cœurs et même si je ne connais pas celle qui a sacrifié sa vie pour moi, je fais de mon mieux pour offrir une vie pleine de bonheur et sans peine à ma famille du haut de mes huit ans.

Une fois le dîner terminée, la plus grande de mes sœurs s'occupe de la vaisselle tandis qu'Iris part nourrir les animaux de notre petite ferme. Pour ma part je me rue dans ma chambre, mon univers, pour continuer mon histoire avant de me coucher, car je souhaite absolument savoir si les deux protagonistes vivront éternellement heureux et auront beaucoup d'enfants comme dans tous les contes de fées que j'ai lus jusqu'à présent. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 27/10/2014
☞ TON PSEUDO : Unfazed

☞ CONTES ECRITS : 6
☞ CÉLÉBRITÉ : Leighton Meester
☞ POINTS RP : 10
☞ HUMEUR : Souriante, bienveillante, agréable et follement amoureuse.





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret   Mar 28 Oct - 1:46


☞ You and I ☜
« Tout amour est une servitude. »
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤






« Cinq ans, comme le temps passe rapidement. En regardant le petit calendrier se trouvant dans la cuisine alors que je prépare le repas, je me rends compte qu'aujourd'hui cela fait à présent jour pour jour que je vis en ces lieux. J'ai à présent dix-sept printemps et ma vie a bien changé. Je ne suis plus une petite fille innocente riant aux éclats aux côtés de sa famille, ignorant les messes basses des habitants du village à mon égard, passant la plupart de mon temps dans la bibliothèque de la bourgade à lire inlassablement les romans d'amour et d'aventure qui ont toujours été mes préférés.
Non, j'ai changé sur bien des points. Je suis à présent une jeune femme captive, enfermée dans une sorte de château délabré par les aléas du temps, contrainte à faire briller l'argenterie, épousseter les pièces et les bibelots en tout genre et à faire la cuisine pour mon kidnappeur. Comment? Vous n'êtes pas au courant? Ne lisez-vous donc pas la presse? Et bien je vais vous raconter avant de me remettre à mon travail.

A cette époque, j'étais âgée de douze ans et avais délaissé les romans à l'eau de rose pour des écrits plus épiques ne faisant que d'accroître mon esprit aventureux et indépendant. C'est à ces moments-là, que j'avais commencé à prendre pour habitude d'aller me promener un peu partout dans les vastes étendues d'herbes ainsi que la forêt non loin du village. Ma curiosité et mon envie d'échapper au quotidien me donnaient toujours envie d'aller plus loin et de découvrir de nouvelles personnes. Et c'est durant un après-midi monotone que je suis tombée sur une sans doute ancienne bâtisse complètement délabré, l'atmosphère qui y régnait me faisais penser au cimetière où ma mère se trouvait. Mettant ma peur de côté, je me suis mise à visiter les horizons et là que ne fut pas ma surprise lorsque je suis tombée sur de magnifiques rosiers très bien entretenus. La beauté de cette fleur m'ayant toujours fasciné, je me mise en tête de les prendre pour en faire un magnifique bouquet qui fera sans doute plaisir à ma génitrice car jusqu'à présent je n'avais jamais pus lui en offrir sur sa tombe à cause du prix de ces dernières. Commençant méticuleusement mon ouvrage, c'est en entendant une voix froide que je me retournais stupéfaite, ne voyant personne je commençais à me demander si mon esprit ne me jouait pas un vilain tour, mais l'inconnu sortit de l'ombre et se mit dans une colère noire quant à ce que je venais de faire à ses rosiers. Comprenant que cette bâtisse était la sienne et que je venais de profaner un terrain privé, je me fondis en mille excuse, souhaitant trouvé un moyen de me racheter je proposais à cet homme si nous pouvions en parler calmement chez lui. Depuis ce jour je n'en suis jamais ressorti. Autant vous dire que les premières années furent extrêmement difficile car je me noyais dans le chagrin de ne plus revoir mon père et mes sœurs, je culpabilisais d'avoir été aussi naïve et gentille, mais je me montrais forte face à cette personne qui me semblait aussi froide et sans cœur que le marbre. C'est à cet instant que je développais d'autres traits de caractère qui bien entendu n'ébranlaient pas ma douceur. Commençant à lui tenir tête et à m'affirmer autant que mes petites forces me le permettaient, je l'affrontais très souvent en refusant ses ordres ou en piquant de rares crises de colère monumentale. Parfois cela l'amusait, mais très souvent je me faisais réprimander de la pire façon qu'il soit.

La porte d'entrée se referma, annonçant le retour de Kaedan. Baissant le feu de la gazinière, je me dépêchais de venir à sa rencontre pour le dévêtir « Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez? Le repas est bientôt près, je vous conseille donc de vous mettre à table. » d'un sourire sincère et d'une voix à la fois douce et cristalline j'accrochais son manteau et son écharpe à l'entrée avant de me diriger en vitesse vers la cuisine pour éviter que tout ne prenne feu.
Oui, vous avez bien entendu je suis polis et soucieuse vis-à-vis de mon ravisseur. Comment cela se peu? Tout simplement car, au fil du temps, j'ai appris à briser la carapace de cet homme de huit ans mon aîné même si cela ne fut pas facile de le connaître et l'apprécier à sa juste valeur. A présent nos relations sont beaucoup moins tendues et tintées de cris. Il a même pris en charge la continuité de mon éducation pour que je ne sois pas non plus stupide, bien évidemment tout cela à sa façon. Je ne cherche plus à m'enfuir, je souhaite rester auprès de lui car, je m'y sens bien malgré toutes les horreurs qu'il m'a fait vivre dans le passé.
Le plat était prêt, je m'appliquais donc de mettre le repas dans les assiettes en prenant grand soin de ne rien renverser et déborder pour que le blanc de la porcelaine reste aussi éblouissante. Une fois cela fait, je déposais cela dans la grande salle à manger où j'avais déjà dressé une table sublimement décoré. Sonnant une petite cloche pour avertir Kaedan que tout était prêt je retournais en cuisine pour finaliser le dessert, puis descendis à la cave pour choisir un vin que ses papilles apprécieront sans nul doute.

Lorsque je fus de retour pour lui remplir sa coupe, l'homme me fixait étrangement avec un petit sourire si mystérieux dont je ne connaissais que très rarement la signification. Décidant d'ignorer cela, je me mis à table près de lui « Ange, approche. », levant mon regard pur et innocent vers mon interlocuteur, je ne comprenais pas pourquoi il souhaitait que je vienne près de lui alors que nous n'étions éloigné que de quelques mètres. Obéissant docilement, je me levais de table pour me mettre debout face à lui avec mon petit regard interrogateur. Si j'ai appris quelque chose en sa compagnie c'est qu'un regard signifie parfois bien plus que des paroles vaines, inutiles et superficielles. Alors que je ne m'y attendais pas, ce dernier se leva aussi, me faisant face de toute sa grandeur. N'étant pas intimidé, même s'il fait presque deux têtes de plus que moi, je restais là à le fixer en attendant le pourquoi de sa demande. « Ce ne sont que de piètres présents, mais je pensais que cela pourrait te faire plaisir... » me dit-il en prenant mes mains et un y déposant un ancien livre que je convoitais depuis longtemps ainsi qu'un magnifique bouquet de roses. « Joyeux anniversaire », j'étais tellement interloquée par les paroles qu'il venait de prononcer que j'eus du mal à reprendre mes esprits. Regardant son visage puis les cadeaux à tour de rôle, je déposais tout cela sur la table avant de me jeter dans ses bras avec une euphorie non dissimulée en le remerciant sincèrement pour cette attention. Ses mains hésitants ne savaient s'il devait lui m'enlacer, mais quelques secondes plus tard il me sera lui aussi dans ses bras.
Puis, durant tout le repas je fus d'une bonne humeur tellement contagieuse que je surpris Kaedan en train d'essayer de voiler un sourire qui semblait être celui du bonheur... »









☞ forever and ever ☜
« Et puis, qui donc de nos jours a la parfaite certitude de ne pas être névrosé ? »
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤






« Le Printemps, quelle magnifique saison ne trouvez-vous pas? En tout cas c'est ma préférée, car nous sortons du froid hivernal, le soleil brille à nouveau et surtout les fleurs bourgeonnent et poussent en grande quantité, ce que j'aime par-dessus tout! De plus aujourd'hui, Kaedan m'a donné l'autorisation d'aller entretenir le petit jardin de la demeure donc je ne peux qu'être ravis! M'habillant d'une petite robe légère et fleurit pour l'occasion, je me dirigeais gaiement à l'extérieur de la bâtisse en sautillant telle une enfant. Mettant des gants pour ne pas abîmer mes mains, je me mis donc à planter de nouvelles graines, enlever les mauvaises herbes, arroser et tailler le jardin avant de cueillir les magnifiques roses encore fraîches de la rosée du matin pour pouvoir orner la table de la salle à manger. J'étais sûre et certaine que cela lui ferait plaisir.
Oui vous avez bien lus, je souhaitais rendre heureux celui qui m'avait enlevée et séquestrée depuis maintenant dix ans. Non, je ne suis pas devenue folle, au fil du temps j'ai tout simplement appris à le connaître et à l'apprécier de plus en plus jusqu'au jour où nos sentiments l'un envers l'autre devinrent petit à petit beaucoup plus que de l'amitié et de l'affection. Vous ne rêvez pas, en effet je suis tombée amoureuse de cet homme qui tous les jours me rend encore plus heureuse et épanouie dans ma vie de femme, je l'aime purement et simplement.
Une fois que j'eus terminé l'entretien et que le bouquet fut mis en place, je pris un des nombreux livres d'aventure et d'intrigues que Kaedan m'avait offert pour aller le lire à ses côtés dans son bureau. Ce dernier était concentré sur quelque chose d'autre, ne souhaitant pas le déranger je restais silencieuse dans la pièce. Le calme régnait en maître dans cette vieille bâtisse, l'on entendait seulement la légère brise et le chant des oiseaux. Cela était tellement agréable, l'on pouvait se croire au paradis. Mais malheureusement la vérité vint s'imposer d'elle-même d'une violence telle que j'ignorais que cela pouvait être possible.

Alors que la fin de la journée approchait, nous entendîmes frapper violemment à la porte. Ce que nous trouvâmes assez étrange vu que nous n'attendions personne et surtout qu'aucuns villageois ni même promeneurs avaient envie de s'aventurer en ce lieu. Nos regards se croisèrent, nous étions inquiets et perplexe tout deux jusqu'à ce qu'une voix forte et autoritaire se fasse entendre « POLICE! AU NOM DE LA LOI OUVREZ! », cette fois-ci nous avions vraiment une raison de nous inquiéter. Mais qu'est-ce qu'ils nous voulaient? Nous n'avons pourtant rien fait d'illégale jusqu'à preuve du contraire! Kaedan m'ordonna d'aller me cacher en m'assurant qu'il allait régler le problème en sortant un pistolet de son bureau. Affolée de ce qui allait se passer et paniquée à l'idée que mon bien aimé puisse tuer un être humain, je le suppliais de ranger son arme en lui affirmant que cela était inutile et insensé, mais il ne m'écoutait plus. L'on entendit la porte s'ouvrir de force et tout un tas de personnes des forces de l'ordre rentrèrent sans être invité dans la demeure. Tout alla tellement rapidement que je ne me souviens plus si Kaedan avait fait usage de la force ou non. « Monsieur Hamilton, vous êtes en état d'arrestation pour enlèvement et séquestration, vous avez le droit de garder le silence, tout propos et actes pourront être retourné contre vous [...] », je n'entendais plus le blabla juridique indécent du commissaire. Non! Ce n'était pas possible! Ils avaient attendu une dizaine d'années avant de me retrouver et maintenant ils souhaitaient piéter mon bonheur en m'enlevant l'être le plus important à mon cœur! Jamais je ne les laisserais faire. Profitant d'un moment d'inattention des autres policiers, je pris l'arme de l'homme que j'aimais et me ruais vers les trois clowns en costume bleu qui tenaient fermement Kaedan pour qu'il ne tente pas s'enfuir. Sauf que j'avais omis le détail que nous étions entourés de képis, je fus donc appréhendée très rapidement par l'un d'eux qui m'attrapa les bras puis la taille « Mademoiselle, calmez-vous. Votre cauchemar est terminé, vous êtes enfin libre, calmez-vous voyons! » essayait-il de me rassurer en me disant ce genre de choses? En tout cas, cela ne fonctionnait pas, car je me débattais autant que mes frêles forces me le permettaient, je criais à perdre haleine pour que l'on me lâche et que l'on me permets de retourner dans les bras de mon bien aimé qui s'éloignait petit à petit de moi. Les larmes coulaient toutes seules, je voulais le suivre pour ne pas être séparé de lui, mais je ne le pouvais pas. Mordant ma lèvre inférieure, je me mis à hurler comme jamais auparavant « LÂCHEZ MOI!! MAIS LÂCHEZ MOI!! KAEDAN!! KAEDAN NE PART PAS!! JE TE RETROUVERAIS PROMIS!! KAEDAN!! JE T'AIME!! », dans un dernier souffle je pus enfin mettre un mot sur mes sentiments pour lui. Malheureusement nous fûmes séparé et je tombais dans les pommes quelques minutes plus tard. En tout cas, je savais pertinemment au fond de mon cœur que je ferais tout ce qui en mon pouvoir pour être de nouveau auprès de lui.

Quatre mois ont passé depuis l'arrestation de l'homme de ma vie. Et surtout, ce qui est sans doute le plus délicat: les retrouvailles avec ma famille que j'avais complètement oubliée et presque bannit de mon esprit et de mes pensées. En dix ans énormément de choses avaient changé et en premier lieu les personnes dont j'avais de vagues souvenirs quand j'étais enfant, maintenant que je suis une femme je ne les reconnais plus. Mon paternel avait tellement vieillit, les marques du temps se voyaient sur son visage que j'aimais tellement auparavant; mes deux sœurs ont un métier, une vie stable, un mari et pleins d'enfants alors qu'auparavant elles ne souhaitaient pas s'encombrer de "petits monstres" selon leurs dires. Ces personnes se disant être ma famille n'étaient que pour moi un océan d'inconnus dans lequel je me noyais petit à petit.
Plus le temps passait, plus je me réfugiais sur moi-même, refusant de m'intégrer dans cette soi-disant vie qui était la mienne il y a des années de cela, je ne pouvais pas faire comme si de rien n'était, car moi aussi j'avais considérablement changé et ne souhaitais plus être traité comme une gamine fragile. Je savais très bien me préoccuper de moi-même. Refusant leur aide, je fus quand même obligée d'aller consulter un psychologue pour que ce dernier décide si je pouvais réintégrer la vie normale et morose qu'est celle que je vivais avant d'être enlevé. Jouant la comédie jusqu'au bout, lorsque l'avis de ce charlatan fut positif, je fis croire à mon père que je devais absolument me ressourcer ailleurs, de réapprendre à vivre en allant dans une autre ville. Toujours aussi aimant, le pauvre accepta sans réellement comprendre mes véritables motivations.

En effet, entre temps j'avais secoué ciel et mer pour savoir ce qu'il était advenu de Kaedan, je lisais tous les articles de presse, écoutais inlassablement la radio et visionnais tous les procès sur la nouvelle technologie de cette moitié de siècle: la télévision en noir et blanc. Heureusement que cette chose fut inventé, car sans elle je n'aurais jamais sus que mon amant avait été jugé comme complètement fou et donc enfermé à l'asile psychiatrique de Rosewood. Lieu clos très connus sur tout le territoire américain au travers des nombreuses maladies mentales qui y sont répertoriées.
Prenant mon courage à deux mains, je décidais de falsifier soigneusement mes pièces d'identité avant de postuler pour travailler au sein de cet endroit lugubre et effrayant. Pour éviter que l'on ne me reconnaisse à cause de cette affaire me concernant, j'ai tout simplement inventé un nouveau prénom. En effet, à présent je ne m'appelle plus Ange, mais tout simplement Scarlett.
Ma candidature fut acceptée quelques mois plus tard, je fus obligée de passer des tests d'aptitude pour savoir si j'étais mentalement stable et capable de maîtriser des patients atteints de très graves symptômes. Les réussissant haut la main, je fus donc nommé Bibliothécaire et archiviste de l'asile. Je fus doublement heureuse! Car d'une j'allais enfin pouvoir retrouver Kaedan, et de deux je pouvais avoir accès à son dossier médicale sans virer dans l'inégalité grâce à mon poste.

Au jour d'aujourd'hui cela fait à présent un mois que je travaille sous couverture dans cet asile de dégénéré et j'ai pu savoir dans quelle cellule se trouvait l'homme de vie, mais ce dernier étant sous plusieurs traitements et complètement à l'ouest à cause de cette atmosphère oppressante qu'exerce ce bâtiment, au point même où il ne m'a pas encore reconnus. Mais je ne baise pas les bras, je ne perdrais jamais espoir! D'autant plus que je remarque petit à petit que ce dernier se rend un peu plus souvent à la bibliothèque que d'ordinaire, même ses médecins me l'on fait remarquer... Intéressant... Surtout qu'en plus j'essaye de rendre cet endroit remplit de savoir un peu plus gaie en y ajoutant quelques couleurs et éléments de décorations comme des roses, qui sont devenus mes plantes préférées depuis quelques années déjà... »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


C'est pour mieux te manger mon enfant

avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 03/09/2014
☞ TON PSEUDO : PHILHARMONICS

☞ CONTES ECRITS : 42
☞ CÉLÉBRITÉ : Jamie Dornan
☞ POINTS RP : 52
☞ HUMEUR : AFFAMÉ





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret   Mar 28 Oct - 2:00

Ô mais que voilà une bibliothécaire bien appétissante

(je réserve ce post pour mon bienvenue )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 27/10/2014
☞ TON PSEUDO : Unfazed

☞ CONTES ECRITS : 6
☞ CÉLÉBRITÉ : Leighton Meester
☞ POINTS RP : 10
☞ HUMEUR : Souriante, bienveillante, agréable et follement amoureuse.





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret   Mar 28 Oct - 2:07

    Mais tu le sais très bien que j'ai toujours été et resterais éternellement la plus appétissante d'entre toute vilain petit louveteau
    Et ne dis pas le contraire, j'arrive à lire dans ton regard de méchant vilain What a Face

    En tout cas merci beaucoup pour ce court message que je peux voir à cette heure tardive, mais j'espère bien avoir le droit à un bienvenue digne de moi à mon réveil nan ce n'est pas vrai, je ne te menace pas d'un fouet
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


C'est pour mieux te manger mon enfant

avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 03/09/2014
☞ TON PSEUDO : PHILHARMONICS

☞ CONTES ECRITS : 42
☞ CÉLÉBRITÉ : Jamie Dornan
☞ POINTS RP : 52
☞ HUMEUR : AFFAMÉ





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret   Mar 28 Oct - 2:27

Tu te fourvoie très chère What a Face
La plus appétissante d'entre toutes à mes yeux est et restera Rozar
En plus... Tu es trop vieille pour moi désolé

J'aime être méchant ça me va bien au teint
Oh non ... C'est moi qui tient le fouet demoiselle, jamais l'inverse Si tu savais

Et je te ferais un accueil digne de ce nom demain... Quand j'aurais retrouvé du courage
De toute façon tu me répondras avec un truc encore plus grand, des smileys à nous péter les yeux je te connais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 26/10/2014
☞ TON PSEUDO : herondale

☞ CONTES ECRITS : 75
☞ CÉLÉBRITÉ : sebastian stan
☞ POINTS RP : 200





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret   Mar 28 Oct - 11:23





pearl déteint sur moi
rebienvenue et super choix de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 03/09/2014
☞ TON PSEUDO : PHILHARMONICS

☞ CONTES ECRITS : 38
☞ CÉLÉBRITÉ : La sulfureuse Evan Rachel Wood
☞ POINTS RP : 68
☞ HUMEUR : Sensiblement vengeresse - d'un appétit lubrique et sanguinaire.





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret   Mar 28 Oct - 16:05

J'aime bien quand tu parle comme ça Kae
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 26/10/2014
☞ TON PSEUDO : herondale

☞ CONTES ECRITS : 75
☞ CÉLÉBRITÉ : sebastian stan
☞ POINTS RP : 200





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret   Mar 28 Oct - 21:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 27/10/2014
☞ TON PSEUDO : Unfazed

☞ CONTES ECRITS : 6
☞ CÉLÉBRITÉ : Leighton Meester
☞ POINTS RP : 10
☞ HUMEUR : Souriante, bienveillante, agréable et follement amoureuse.





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret   Mer 29 Oct - 10:09

    LUCIAN c'est normal que le méchant petit violeur aime sa petite victime toute rouge mais avoue quand même que je suis toute belle moi aussi tu ne peux pas le nier éternellement
    affraid affraid affraid TROP VIEILLE??!! affraid affraid

    Nan mais ta bouche sale loup de trois ans d'abord!

    Mais mais... Moi aussi j'aime utiliser le fouet on peut faire chacun son tour di tu veux tu l'utilises les jours pairs et moi les jours impairs

    J'attends toujours ton acceuil de fou en tout cas What a Face
    Et tu vas voir, je serais à la hauteur de ma réputation en te répondant



    PEARL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 27/10/2014
☞ TON PSEUDO : Unfazed

☞ CONTES ECRITS : 6
☞ CÉLÉBRITÉ : Leighton Meester
☞ POINTS RP : 10
☞ HUMEUR : Souriante, bienveillante, agréable et follement amoureuse.





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret   Mer 29 Oct - 10:26










    Et oui quand on s'appelle Ange Grace Scarlett Cartel on ne fait pas les choses à moitié concernant les êtres aimés

    Je te remercie pour ton jolie petit acceuil mon amour de Bête chéri que j'aime à la folie!!! même si je m'attendais à un peu plus de ta part t'inquiète je te taquine
    Et surtout fais attention à ce que tu dis sur l'autre morue toute pourrie







    En tout cas, je suis très heureuse que nous soyons de nouveau réunis rien que tous les deux le couple le plus sexy, irrésistible, parfait et bandant du forum
    Sur ces belles paroles, je vais terminer en te faisant MA danse de la joie que je ne réserve qu'aux gens aussi exceptionnels que toi et moi






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ?

avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 03/09/2014
☞ TON PSEUDO : PHILHARONICS

☞ CONTES ECRITS : 91
☞ CÉLÉBRITÉ : Cara Delevingne the crazyone
☞ POINTS RP : 235
☞ HUMEUR : à chercher le lapin blanc





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret   Mer 29 Oct - 17:04

Me voilà
Bon c'est sans surprise que je te valide
Ta fiche est toujours aussi agréable à lire et j'y retrouve Belle comme à ma première lecture Je vais pas te répéter ce que j'ai anciennement dit, ce sera inutile
Juste, t'es encore mieux avec Leighton voilà

J'espère que tu ne vas pas partir en coup de vent cette fois
Je suivrais de près vos rp avec Kaedan et d'ailleurs, il nous faudra un lien avec Pearl

Sur ce, HAVE FUN





☞ officiellement gueux ☜
t'es un pfien wsh ! t'as réussi ta vie !
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤
FELICITATIONS MA CAILLE, après un dur combat pour finir ta fiche t'as conquis le graal What a Face Nous sommes heureux de t'accueillir chez nous, tu fais partie de la mifa maintenant. Tu veux un cookies ? What a Face Demande à Rozar, moi je sais pas les faire

Mais hololo, attends, STOP. Avant de faire quoi que ce soit et de rp comme un lapin magique , y a deux/trois petites choses que tu dois faire.
Parce qu'on est chiants, on assume, un staff c'est là pour embêter les membres n'est-ce pas ? Alors ma moule, avant de te ruer vers tes petits camarades itout, n'oublies pas de recenser ton avatar si tu veux pas voir débarquer un ptit nouveau avec ta bouille de fraîcheur bottin Donc viens nous fouetter si tu remarques une étrangeté dans le bottinou, transforme-toi en boulangère et crie à l'injustice De même, pense aussi à recenser ta maladie ou tes maladies ICI si t'es un petit fêlé du bocal ainsi que ton conte et ton personnage ICI Bah oui attends peut pas y avoir deux cendrillon ce serait bizarre coco puis ça t'embêterait alors go go go fais nous ça

Si tout est OK, tu peux désormais te lancer dans l'aventure IOADienne et aller créer ta fiche de liens et de RPs! C'est important pour les relations, les ennemis, les amis, les amours & compagnie N'hésite pas non plus à remplir ton profil c'est toujours plus swag un profil entretenu et tu peux faire une demande de profil par là Si t'en as envie tu peux aussi faire une demande de rang ou de lieux si tu souhaites RP dans un endroit bien particulier.

En passant n'hésites pas à relire les annexes ou les points qui t'auraient échappés, c'est pas du luxe parfois Par contre, n'oublie pas SURTOUT PAS de passer régulièrement ici quémander tes points pour ton activité mon brave c'est très important!

Allez, je t'embête pas plus longtemps, POUR FINIR, toute l'équipe espère que tu t'amuseras bien sur IT'S ONLY A DREAM et on te souhaite un bon jeu

WELCOME TO WONDERLAND
   





PS : et non Lucian ne partage pas le fouet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



- it's my wonderland -






Contenu sponsorisé
follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret   

Revenir en haut Aller en bas
 

 

THE BEAUTY ღ C'est le plus fou des romans! Et toute cette histoire m'enchante, c'est vrai! Il n'a rien d'un prince charmant, mais en marge du temps mon cœur s'éveille en secret



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Lève toi et part à l'aventure petit chat mais n'oublie pas aventure rime souvent avec mésaventure ( with Doux Secret)
» "La vidéo qui réveille^^"
» Secret War
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S ONLY A DREAM ♕ welcome to Rosewood ::  :: Présentation :: Terrier du lapin blanc-