AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur IOAD , forum RPG mêlant fantaisie et horreur
Pensez à jeter un coup d'oeil aux scénarios et aux mini PV's
N'oubliez pas vous avez sept jours pour terminer votre fiche
N'oubliez de voter régulièrement sur les topsites
Mais aussi, remontez régulièrement les sujets PRD et Bazzart
pour attirer les futurs membres et faire vivre le forum
Nous rappelons à nos membres qu'il est important de lire TOUTES les annexes afin d'éviter les incohérences
N'oubliez pas également de recenser votre personnage et vos névroses
Nous rappelons que IOAD est un forum contes et non Disneys!

Partagez | .
 

 

Emil † Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.

My Wonderland is shattered. It's dead to me ▬ ALICE LIDDLE



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 28/10/2014
☞ TON PSEUDO : Cedrick

☞ CONTES ECRITS : 35
☞ CÉLÉBRITÉ : Ben Whishaw
☞ POINTS RP : 159
☞ HUMEUR : Révoltée.





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Emil † Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.   Mer 29 Oct - 0:25


Ambroziewiecz Emil Miezko Benedykt
  « An unfinished symphony is no piece of art. »
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤



follow the cat to wonderland
Emil est un drogué, pas à l'opium mais plutôt à la nicotine et surtout à la musique. Il a besoin de jouer, d'écouter de la musique pour se sentir bien. C'est une obsession pour lui toutes ces notes, tous ces arrangements, il ne pourrait pas vivre sans musique aussi rudimentaire soit-elle. Ceci explique sûrement son insupportable manie de toujours tapoter les objets de ses doigts quoi qu'il fasse pour avoir un rythme auquel fixer ses pensées. Il a aussi tendance comme évoqué plus haut à toujours avoir une cigarette aux lèvres, une pièce se transforme vite en fumoir si personne ne le stoppe dans sa frénétique consommation.
Il crache aussi régulièrement ses poumons étant asthmatique. Cette maladie était au départ minime mais ses imprudences pulmonaires ont rendu cela plus présent d'années en années. Il dispose d'un traitement à l'adrénaline en cas de crise sévère, mais elles ne se produisent en général qu'en cas d'efforts anormaux ou de stress intense. Enfin c'est ça qui lui a évité le service militaire alors... De façon générale, Emil n'a pas une très bonne condition physique, il est chétif, peu endurant et sensible au froid. Il n'a rien de l'homme viril et fringuant que la société imagine pour ceux de son âge.
Il ne s'en plaint pas, il sait que son charme à quelque chose d'unique qui tient plus à ses talents de beau parleur qu'à ses muscles. Le pouvoir de l'esprit sur le corps. Et aussi paradoxal que cela puisse paraître, il a énormément de succès auprès des femmes, cela tient sûrement à ses sourires, ses paroles douces et ses allures de gentleman. Dommage que cela ne serve à rien. Enfin, avant, cela lui permettait d'avoir de nombreux mécénats, d'être plutôt aisé. Il s'était habitué à un confort de vie plutôt confortable, aux mondanités, à l'hypocrisie des bonnes gens, il regrette de s'être fait prendre à son propre jeu de dupe.
Mais Emil n'a pas le caractère de celui qui se laisse abattre par les événements, il s'est construit seul sa réputation jusqu'alors brillante, il a réussi à gravir les échelons en société, alors, non, il ne se laisse pas abattre. L'abattement ne fait pas parti de son caractère, il est un battant sans avoir le corps et le cœur d'un guerrier. Il sait avancer, manipuler, mais l'inconnu lui fait peur. Cependant qu'y-at-il d'encore inconnu en ce monde ?
☞ PATRONYME : Ambroziewicz, il ne faut pas être devin pour comprendre que ce nom n'est pas typiquement américain. Beaucoup ne situe pas vraiment ses origines faisant l'amalgamme entre tous les pays de l'Est, on le prend souvent pour un russe, mais la réalité est que ses parents sont des immigrants polonais. Cependant Emil n'a jamais mis les pieds dans ce pays alors il s'en fiche pas mal qu'on ne sache pas d'où son nom vient, tant qu'on le retient.
☞ PRENOMS : Emil Miezko Benedykt, ses parents ont préféré lui donner un premier prénom anglophone pour que ses origines ne le handicapent pas socialement. Mais vu son patronyme, ils avaient beaucoup trop d'espoir.
☞ DATE & LIEU DE NAISSANCE : 21 décembre 1919, à Chicago.
☞ AGE : 31 ans.
☞ ORIGINES & NATIONALITE : Emil est américain, il en a la nationalité et est né dans ce pays, mais ses origines sont polonaises, et se remarquent à son très léger accent, puisqu'il a toute sa petite enfance vécu entouré de personnes ne parlant que cette langue, il la maîtrise d'ailleurs plutôt bien. Cependant hormis ce très léger accent, à peine perceptible il est très « américain » dans sa mentalité et dans son comportement. Il n'accorde pas tant d'importance à ses origines. Il ne les adore ni ne les déteste. Rien de très marquant.
☞ ETUDES/METIER : Musicien, violoniste pour être précis, soliste de talent et multi-instrumentiste à ses heures perdues (piano et flûte traversière). Il compose aussi mais il n'est pas encore reconnu pour cela et risque de ne jamais l'être vu la tournure de sa vie. Ce qu'il déplore amèrement. Avant d'atteindre la renommée, il a aussi était professeur de musique pour gamins de riches, mais il n'aimait vraiment pas cela. Mais il faut bien se nourrir.
☞ ORIENTATION SEXUELLE : Homosexuel. Soit déviant selon la médecine. Inutile de vous dire que ce jugement, il le conteste grandement, et se trouve relativement réfractaire à sa thérapie. Rien ne le fera cesser d'aimer la virilité même, aussi douloureux et pesant soit cet amour.
☞ STATUT : Célibataire, Emil a beau aimé le risque, il ne s'était jamais fixé très longtemps à un homme, il n'a que rarement eu d'amant régulier, et d'en avoir eu un a causé sa perte.
☞ SITUATION FAMILIALE : Né dans une famille modeste, dans une fratrie de quatre enfants, deuxième né, il a été privilégié par ses parents en raison de son talent pour la musique qui pouvait lui donner une vie meilleure. Il a pu grâce au dévouement de ses parents et à la bienveillance d'un couple de bourgeois aller plus longtemps que ses frères à l'école et entrer dans un conservatoire, même si pour cela, il a rapidement quitté sa famille. Il leur a beaucoup donné en retour, de l'argent essentiellement, dès qu'il en a eu. En revanche, il a toujours déchaîné la jalousie de ses deux frères et de sa sœur, aussi il n'entretient que peu de rapport avec eux. Et cela ne risque pas de s'arranger maintenant que ses parents sont décédés et qu'il s'est attiré des problèmes.
☞ NEVROSE : Emil n'est pas fou. Il en est persuadé. Et plus encore il est atteint de psychopathophobie, c'est-à-dire qu'il a peur de devenir fou. Cette idée peut arriver à lui faire faire des crises de panique relativement violentes. Il avait déjà eu des crises à cause de cette phobie mais depuis son récent internement ses insécurités se sont renforcées et la présence de vrais fous autour de lui réactive très facilement sa peur. Ce qui est un cercle relativement vicieux puisqu'il identifie ses crises de panique à une forme de folie...
☞ PERSONNAGE DE CONTE : Le musicien du violon merveilleux, ou le merveilleux ménétrier.
☞ GROUPE : I dream I was missing.
☞ CARACTERE DE CHIEN : Créatif – Narcissique – Charmeur - Égoïste – Prolixe – Gentleman – Obsessif pour son art – Persévérant – Sociable – Peureux – Ambitieux – Cultivé – Méprisant – Imbu de lui-même – Possessif – Infidèle – Envieux – Charismatique – Manipulateur.
☞ CREATEURS : Cedrick, & tumblr (pas mieux pour les gifs)

♠️

behind the mirror

SURNOM ; Cedrick. AGE ; 23 ans. SEXE ; In-déterminant.  COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM?  ; Par un gros bûcheron vénère, never say no to the fucking bûcheron !  ET COMMENT TU LE TROUVES? ; Bien, même s'il y a un tout petit truc agaçant : les musiques qui se lancent toutes seules, comme j'ouvre 40 000 onglets, ça pique vite l'oreille !;) PEUT-ON ON FAIRE UN PREDEFINI DE VOTRE PERSO. SI VOUS ETES SUPPRIME ? ; Euh oui. Mais ce serait triste que je parte. Et puis qui en voudrait de ce débile ?   QU'ON LUI COUPE LA TETE ; Ben Whishaw, mais il est mieux avec que sans tête. Je dis ça comme ça...  CODE RÈGLEMENT ; Code bon by Alice  AUTRE CHOSE A AJOUTER? ; Je n'aurai jamais pensé que lire Stigmate et Asile de Goffman me servirait pour RP. La sociologie, c'est badass en fait.





Dernière édition par Emil Ambroziewicz le Mer 29 Oct - 2:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 28/10/2014
☞ TON PSEUDO : Cedrick

☞ CONTES ECRITS : 35
☞ CÉLÉBRITÉ : Ben Whishaw
☞ POINTS RP : 159
☞ HUMEUR : Révoltée.





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: Emil † Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.   Mer 29 Oct - 0:26


☞ tell us your story ☜
I'll burry you with my melody, darling.
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤



follow the cat to wonderland


La première fois qu'Emil eut un violon entre les mains, c'était à l'âge de cinq ans, lors d'une fête juive organisée par leur rabbin. Le musicien présent, le voyant intrigué par l'instrument l'avait pris sur ses genoux et l'avait laissé joué de son instrument après lui avoir brièvement expliqué son fonctionnement. L'enfant tâtonna de longues minutes, mais dès lors qu'il eut un peu mieux compris le placement des doigts, il sortit de l'instrument un embryon mélodique qui surpris le propriétaire de l'objet. Ce gamin avait un don. En réalité, il avait tout simplement l'oreille absolue. Poussé par le rabbin les parents ouvriers acceptèrent que leur bambin qui jusqu'alors avait surtout paru maladif aille régulièrement chez ce musicien pour apprendre en plus de l'école qu'il allait entamer. Cela se traduisait par des heures de travail intensif, avec peu de pédagogie et quelques coups même parfois. Ce violoniste voyait en ce gamin ce qu'il avait perdu avec son immigration, s'il avait été un musicien presque côté en Pologne, ici, il n'était qu'un domestique. Alors il reporta ses espérances sur le petit brun, quitte à le pousser dans ses retranchements et le faire pleurer.

A l'âge de huit ans, ce même homme, Andrezj de son prénom, réussit à faire jouer -sans l'autorisation de ses parents mais ce n'était qu'un détail- ce petit prodige devant le gratin mélomane de Chicago. Il avait peiné pour arriver jusque là, mais par son réseau de relations, il avait obtenu cela. Ce fut comme une audition, car il savait que bientôt, il ne pourrait plus rien enseigner à l'enfant qui dépassait ses espérances. Cela fut un coup de maître. La stratégie fonctionna à merveille puisqu'un riche bourgeois, Monsieur Blumsberg, se prit d'affection pour ce singe savant des rues. Ce petit Emil allait briller. Blumsberg rencontra les parents de l'enfant, des gens misérables, ouvriers, envahis par la marmaille. Ils ne comprirent d'abord pas bien ce qu'on leur proposait. Prendre en charge leur enfant ? Mais ils arrivaient à le nourrir, il n'était pas malheureux. Le bourgeois s'impatienta face aux prolétaires, et face à leur ignorance, il leur expliqua que cet enfant, celui-là même qui les regardait sans comprendre, pouvait devenir un grand artiste, riche, mais que pour cela, il fallait qu'il puisse apprendre, aller dans les meilleures écoles, avoir les meilleurs professeurs, mais cela de pauvres ouvriers ne pouvaient lui offrir, alors, ils devaient accepter qu'il devienne son tuteur légal, abandonnant leurs droits parentaux sur ce petit prodige qui méritait mieux que ce qu'ils lui promettaient. Le marché fut accepté à condition qu'ils puissent voir l'enfant régulièrement, et que l'enfant reste malgré tout leur fils. Face à leur entêtement, Blumsberg concéda magnanime.  

Dès lors, la vie de l'enfant changea. Il ne vécut plus dans un minable appartement d'ouvriers, non, il avait une petite chambre dans une grande maison. Blumsberg et son épouse étaient vieux, leurs enfants avaient depuis longtemps quitté cette demeure pour avoir la leur. Ils élevèrent Emil avec une attention et une affection presque parentale alors qu'au final, ce gamin n'était qu'une frasque excentrique pour eux. Mais il fallait dire que cet enfant savait y faire, on aurait pu lui donner le bon dieu sans confession. Il restait néanmoins très attaché à sa famille d'origine. Les Blumsbergs ne remplaceraient jamais ses vrais parents. Aussi lorsqu'à dix ans, il vit ses parents souffrir de la crise alors que lui en était protégé par son talent et la bienveillance de riches propriétaires, il se sentit terriblement coupable. Le pire fut sans doute de découvrir qu'Andrezj avait suite à tout cela sombré dans la folie et s'était suicidé.

« Mais la folie, c'est un truc d'artiste. » avait dit sa mère. « Les gens du peuple ont pas le temps pour ça ! Est-ce qu'on devient fous nous ? »

Emil n'avait jamais su dire pourquoi mais ces mots s'étaient gravés dans sa mémoire. Sans doute parce qu'il s'était senti menacé par cette déclaration. Lui aussi était destiné à devenir fou. Comme tous les artistes. Cela l'angoissait terriblement mais il aimait trop la musique pour arrêter. Il commença à faire des cauchemars, qui ne cessèrent jamais vraiment de le poursuivre. En parallèle de son apprentissage musical qui lui permit de diversifier ses connaissances instrumentales, Emil put aller au lycée, et mesurant sa chance, il travailla pour être toujours des plus assidu et brillant, sans forcément avoir de facilités. C'était un élève méritant, et acharné. Ce qui aboutit à son entrée au conservatoire de Chicago, à l'âge précoce de 17 ans. Mais il savait qu'il n'était pas le seul prodige de sa génération puisqu'il jouait du Barber alors qu'il était à peine plus vieux que lui. C'était fou de voir des gens encore plus talentueux que soi. Cela poussa plus encore le jeune homme à persévérer, et ce même si Blumsberg venait de décéder et que ses enfants foutaient l'excentricité de leur père à la porte.

Le jeune prodige était des plus débrouillard, et commençait à s'être fait remarquer, aussi, il trouva rapidement du travail en parallèle de ses études. Donner des cours à des enfants sans talent. Ce n'était pas glorieux, mais il faisait ce sacrifice au profit de sa propre carrière. On lui proposait un gîte et un couvert, un salaire en prime alors... Il fit avec. La guerre arriva ensuite. C'est peut-être étrange dit comme cela, mais Emil ne fut jamais plus content de sa maigre et fragile constitution qu'à ce moment-là. Il fut recalé aux examens médicaux de l'armée et put retourner à ses futiles préoccupations.

Paradoxalement, alors que ses confrères mourraient au combat, lui commença à briller. A vraiment briller. Il put quitter son travail, intégrant des orchestres prestigieux, sans doute parce que d'autres partaient au casse-pipe. C'est fabuleux la guerre pour certains. Cependant c'était par les concerts privés qu'il gagnait le plus. Il était la coqueluche du gratin qui se frottait les mains et ne risquait rien face à la guerre. Mais que voulez vous, on vit dans un monde cruel non ? Sa renommée grandissait, et ne s'arrêta pas avec la fin de la guerre. Il continuait de plaire. Oh bien sûr, il y avait une part de comédie dans cet amour que les mondains lui portaient, parce que s'ils avaient su qui il était vraiment, il l'aurait sûrement pointé du doigt... L'hypocrisie du succès probablement, seuls quelques hommes et souvent des inconnus connaissaient ses penchants obscurs pour les délices masculins au détriment de ceux qu'offre les femmes. Il avait bien sûr quelques amies pour se protéger lors des bals et des réceptions, mais son cœur n'y était jamais vraiment. Tant que cela lui permettait de prospérer dans son art en tapant dans l’œil de riches prêt à le prendre sous leurs ailes, il concédait ce sacrifice.

Son chemin croisa même celui du fameux Samuel Barber. Celui dont il avait tant de fois joué l'Agnus Dei et qui partageait plus que sa passion de la musique avec le jeune Ambroziewicz... Mais contrairement à Barber, Emil n'aurait jamais osé afficher ses penchants. En un sens, cela força un peu plus le respect du plus jeune. Mais ce ne fut qu'une brève rencontre au détour d'un concert. Cela ne changea pas la vie du violoniste. Les années se suivirent, se ressemblèrent assez. Il porta le deuil de ses parents avant l'âge de trente ans et la haine farouche de ses frères et sœur le coupa de ses origines. Qu'importait, il continuait d'avancer.

Ce qui changea sa vie, prit néanmoins aussi la forme d'un homme. Adam Abbott. Il n'était pas beaucoup plus vieux, mais certainement plus riche que ne le serait jamais le polonais. Il le vit de nombreuses fois à ses concerts, à des réceptions, lors de mondanités et toujours le regard de cet homme le faisait se consumer. Ils se cherchèrent de longs mois avant de succomber l'un et l'autre à la tentation. C'était un homme marié et respectable, chose qu'Emil occulta rapidement, pris dans le tourment du désir et sans doute d'une forme de passion amoureuse. Leur idylle fut houleuse, bercée par les crises de jalousie d'Emil autant que par ses inconstances. A trente ans, il n'avait pas plus de stabilité émotionnelle qu'un adolescent. Peut-être parce qu'il savait que rien de ce bonheur n'était pas destiné à durer. Peut-être parce qu'il était lassé de se cacher. Mais il revenait toujours aux appels de son Adam, de son éternel péché. Comme l'éphémère se ruant vers la fournaise. Cela dura un an. Un an de dévorante passion qui lui firent accoucher de partitions et d'interprétations presque divine, ajoutant à sa renommé, le faisant culminer au plus haut, annonçant sa chute douloureuse.

La trahison vint de celui à qui il avait accordé toute sa confiance. Adam. Sa femme ayant découvert leur liaison, elle menaçait de scandale et de divorce. Alors on orchestra sa chute, le poussant dans les bras d'un autre. Et finalement tout cela se solda par son arrestation, puis son internement demandé par ses frères trop fiers de tenir leur revanche pour la laisser passer. Triste fin pour le musicien qui devait marquer l'histoire... Cependant son histoire n'est peut-être pas terminée ?



Dernière édition par Emil Ambroziewicz le Mer 29 Oct - 3:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 28/10/2014
☞ TON PSEUDO : Yumiko

☞ CONTES ECRITS : 29
☞ CÉLÉBRITÉ : Ryan Reynolds
☞ POINTS RP : 108





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: Emil † Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.   Mer 29 Oct - 0:34

Comme d'hab... *fait pipi pour marquer son territoire* xDD
Bienvenue mon petit musicien ♥ bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 28/10/2014
☞ TON PSEUDO : Cedrick

☞ CONTES ECRITS : 35
☞ CÉLÉBRITÉ : Ben Whishaw
☞ POINTS RP : 159
☞ HUMEUR : Révoltée.





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: Emil † Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.   Mer 29 Oct - 0:38

Faut perdre cette habitude de pisser sur moi, c'est pas très sexy ! XD
Mais merci ! Courage à toi bûcheron !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ?

avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 03/09/2014
☞ TON PSEUDO : PHILHARONICS

☞ CONTES ECRITS : 91
☞ CÉLÉBRITÉ : Cara Delevingne the crazyone
☞ POINTS RP : 235
☞ HUMEUR : à chercher le lapin blanc





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: Emil † Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.   Mer 29 Oct - 2:17

LES VOILA NOTRE PETIT COUPLE
WELCOME TO WONDERLAND

Très contente de vous voir si vite inscrit
Fiche déjà bien entamée je sens la motivation ça fait plaisir
Je suis curieuse de lire la suite, j'aime ton choix de vava et de gifs, le pseudo est très sympas aussi Puis, je me répète (je radote comme une vieille Arrow) mais le choix de conte j'adhère totalement

J'espère que tu t'amuseras sur le forum
Tu as sept jours pour terminer ta fiche, si tu as des questions n'hésite pas
Je te souhaite une bonne rédaction

EDIT : par contre ton code est faux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 28/10/2014
☞ TON PSEUDO : Cedrick

☞ CONTES ECRITS : 35
☞ CÉLÉBRITÉ : Ben Whishaw
☞ POINTS RP : 159
☞ HUMEUR : Révoltée.





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: Emil † Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.   Mer 29 Oct - 2:27

Hey merci !
Je vais relire le règlement pour le code... J'ai pas du faire assez attention ! ♥️ (Vous pouvez me taper ! )
Et du coup merci pour les compliments, tout ça ! /o/
Normalement, je devrai avoir fini d'ici demain soir... Comme le bûcheron, je me bats juste avec l'Histoire et la musique classique ! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 26/10/2014
☞ TON PSEUDO : herondale

☞ CONTES ECRITS : 75
☞ CÉLÉBRITÉ : sebastian stan
☞ POINTS RP : 200





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: Emil † Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.   Mer 29 Oct - 10:42

le pseudo bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 28/10/2014
☞ TON PSEUDO : Cedrick

☞ CONTES ECRITS : 35
☞ CÉLÉBRITÉ : Ben Whishaw
☞ POINTS RP : 159
☞ HUMEUR : Révoltée.





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: Emil † Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.   Mer 29 Oct - 16:19

Le pseudo... Toi tu aimes les noms imprononçables, avoue ? XD Je suis pas sûr de réussir à l'écrire tard le soir... *sort*
Merci en tous cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ?

avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 03/09/2014
☞ TON PSEUDO : PHILHARONICS

☞ CONTES ECRITS : 91
☞ CÉLÉBRITÉ : Cara Delevingne the crazyone
☞ POINTS RP : 235
☞ HUMEUR : à chercher le lapin blanc





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: Emil † Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.   Mer 29 Oct - 17:28

Le pseudo vraiment imprononçable quoi
Aloooors je viens pour ta validation
Déjà, j'aime beaucoup ta plume, sa fiche s'est vraiment lu toute seule Ensuite, je dois dire que je n'ai pas tant retrouvé le conte dans ton histoire mais par contre le personnage on le reconnait bien, tout en étant adapté bien sur et réinterprété, j'aime beaucoup ce que tu en as fait à dire vrai J'aime aussi le fait que tu as bien encré l'histoire dans le contexte social itout

En plus notre premier veeeeeeert
Bon j'arrête mon blabla
HAVE FUN





☞ officiellement gueux ☜
t'es un pfien wsh ! t'as réussi ta vie !
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤
FELICITATIONS MA CAILLE, après un dur combat pour finir ta fiche t'as conquis le graal What a Face Nous sommes heureux de t'accueillir chez nous, tu fais partie de la mifa maintenant. Tu veux un cookies ? What a Face Demande à Rozar, moi je sais pas les faire

Mais hololo, attends, STOP. Avant de faire quoi que ce soit et de rp comme un lapin magique , y a deux/trois petites choses que tu dois faire.
Parce qu'on est chiants, on assume, un staff c'est là pour embêter les membres n'est-ce pas ? Alors ma moule, avant de te ruer vers tes petits camarades itout, n'oublies pas de recenser ton avatar si tu veux pas voir débarquer un ptit nouveau avec ta bouille de fraîcheur bottin Donc viens nous fouetter si tu remarques une étrangeté dans le bottinou, transforme-toi en boulangère et crie à l'injustice De même, pense aussi à recenser ta maladie ou tes maladies ICI si t'es un petit fêlé du bocal ainsi que ton conte et ton personnage ICI Bah oui attends peut pas y avoir deux cendrillon ce serait bizarre coco puis ça t'embêterait alors go go go fais nous ça

Si tout est OK, tu peux désormais te lancer dans l'aventure IOADienne et aller créer ta fiche de liens et de RPs! C'est important pour les relations, les ennemis, les amis, les amours & compagnie N'hésite pas non plus à remplir ton profil c'est toujours plus swag un profil entretenu et tu peux faire une demande de profil par là Si t'en as envie tu peux aussi faire une demande de rang ou de lieux si tu souhaites RP dans un endroit bien particulier.

En passant n'hésites pas à relire les annexes ou les points qui t'auraient échappés, c'est pas du luxe parfois Par contre, n'oublie pas SURTOUT PAS de passer régulièrement ici quémander tes points pour ton activité mon brave c'est très important!

Allez, je t'embête pas plus longtemps, POUR FINIR, toute l'équipe espère que tu t'amuseras bien sur IT'S ONLY A DREAM et on te souhaite un bon jeu

WELCOME TO WONDERLAND
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 28/10/2014
☞ TON PSEUDO : Cedrick

☞ CONTES ECRITS : 35
☞ CÉLÉBRITÉ : Ben Whishaw
☞ POINTS RP : 159
☞ HUMEUR : Révoltée.





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: Emil † Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.   Mer 29 Oct - 17:35

Merci ! /o/

En vrai, j'ai fait des allusions discrètes au conte, mais tellement discrètes que ça a pas dû se voir !
En fait; l'ascension sociale du musicien correspond au trajet dans la forêt dans le conte, Adam fait office de Loup et les frères sont le Renard et le Levrot ! Mais bon, j'ai fait exprès que ce soit discret ! Et puis, je pouvais pas encore parler de Sir le Bûcheron donc fallait pas que ce soit trop obsvious ! (Puis, le conte donne pas des masses de détails sur l'origine du ménétrier, tout ça donc... )

Bref, après cette explication d'historique, je m'en vais faire mon boulot de validé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ?

avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 03/09/2014
☞ TON PSEUDO : PHILHARONICS

☞ CONTES ECRITS : 91
☞ CÉLÉBRITÉ : Cara Delevingne the crazyone
☞ POINTS RP : 235
☞ HUMEUR : à chercher le lapin blanc





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: Emil † Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.   Mer 29 Oct - 18:00

Ne t'en fais pas, j'ai relu le conte avant de valider ta fiche
Et je sais qu'il ne donne pas matière à broder de fou Pour ça que ton histoire convient très bien
J'ai reconnu le Renard, Le Levrot et le Loup entre les frères et Adam Mais merci de m'expliquer pour la parallèle avec l'ascension sociale je n'avais pas fait le rapprochement en tout cas tout est très bien pensé ne t'en fais pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



- it's my wonderland -






Contenu sponsorisé
follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: Emil † Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.   

Revenir en haut Aller en bas
 

 

Emil † Agnus Dei, qui tollis peccáta mundi, miserere nobis.



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Emil Castagnier ~
» Pokédex d'Emil ! ~
» Demande de roster !
» La lumière du soleil sur l'eau. [PV Emil]
» [Libre Emil - Jack -Natsu] Arrivée dans le Néant.

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S ONLY A DREAM ♕ welcome to Rosewood ::  :: Présentation :: Terrier du lapin blanc-