AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur IOAD , forum RPG mêlant fantaisie et horreur
Pensez à jeter un coup d'oeil aux scénarios et aux mini PV's
N'oubliez pas vous avez sept jours pour terminer votre fiche
N'oubliez de voter régulièrement sur les topsites
Mais aussi, remontez régulièrement les sujets PRD et Bazzart
pour attirer les futurs membres et faire vivre le forum
Nous rappelons à nos membres qu'il est important de lire TOUTES les annexes afin d'éviter les incohérences
N'oubliez pas également de recenser votre personnage et vos névroses
Nous rappelons que IOAD est un forum contes et non Disneys!

Partagez | .
 

 

I'm so jealous of your cigarette... (Dimitri & Emil)

My Wonderland is shattered. It's dead to me ▬ ALICE LIDDLE



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 28/10/2014
☞ TON PSEUDO : Cedrick

☞ CONTES ECRITS : 35
☞ CÉLÉBRITÉ : Ben Whishaw
☞ POINTS RP : 159
☞ HUMEUR : Révoltée.





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: I'm so jealous of your cigarette... (Dimitri & Emil)   Lun 3 Nov - 1:30



❝Give me your cigarette.❞
Dimitri & Emil
De l'air. Il avait besoin d'air. Cet asile étouffait, il n'avait rien à faire ici. Il n'était pas comme ces gens, il n'était pas un fou. Il n'aurait jamais dû arriver là. C'était injuste. Combien de pédales étaient encore en liberté et lui ici ? Pourquoi lui ? C'était une putain d'injustice. Il se sentait trahi, bafoué. Il ne méritait vraiment pas ça. Il avait probablement ses torts dans toute cette affaire, mais pas au point qu'on l'envoie ici. Il aurait préféré finir en taule plutôt qu'ici. Là-bas, il aurait su quand il aurait été libéré, alors qu'ici, il n'y avait pas de remise de peine, pas de durée d'emprisonnement, d'ailleurs, ce n'était même pas de l'emprisonnement. C'était pour son bien... Connerie. Il était entouré de tarés, comment aurait-il pu aller bien ? Il s'était déjà fait brutalisé sans raison et personne ne semblait pouvoir tenir un discours cohérent ici. C'était l'Enfer.

Il y avait heureusement ces quelques heures de temps libre qu'ils avaient dans l'après-midi. Emil aurait aimé pouvoir accéder à un instrument, mais sa demande n'avait pas encore abouti. Il savait que chaque jour sans jouer, il perdait un peu plus de son talent. C'était dur comme constat, mais réel. Ses doigts s'engourdissaient de maladresse et son esprit se laissait corrompre par la putréfaction de ces lieux. Il n'arriverait plus jamais à composer aussi bien qu'avant d'arriver là. Il le sentait. C'était terrible, et délétère.

Ses pas le firent se perdre dans le parc. C'était peut-être le seul endroit supportable ici. Le seul qui paraisse plus ou moins normal. Il réussissait à se calmer dans ce lieu. Les crises de panique se faisaient chaque jour plus perceptible, plus violente aussi. Et il ne pouvait pas jouer pour se rassurer Un putain de cercle vicieux. Le brun repoussa ses cheveux mal coiffés en arrière, sa barbe était mal rasée. Il se sentait plutôt misérable. Minable. Dégradé. C'était difficile pour le narcissique égocentrique qu'il était de se découvrir dans un tel état de décrépitude. Et ça ne faisait pas même une semaine qu'il était là. Triste réalité. Il continua de marcher, frigorifié dans cet uniforme imposé qui ne le protégeait pas suffisamment du froid. Il avait toujours été frileux et fragile. Ses frères se moquaient si souvent de lui plus jeune à cause de cela. Sans doute qu'ils étaient bien heureux de le savoir là, plus bas que terre. Quelle belle bande de cons. Pas étonnant que ses parents l'aient toujours préféré lui. Il s'approchait d'un coin reculé, coupé de tous ces barges. Il voulait être seul pour se reposer, pour reposer son esprit encore sain.

Mais ses yeux tombèrent sur un corps. Un corps d'homme. Pas dans l'infâme uniforme. Un beau corps. Son regard ne put s'empêcher de caresser ces muscles que l'on discernait sous les étoffes de cet homme. Il devait travailler ici. Ce qui voulait dire qu'il n'était probablement pas fou. Et force était de constater qu'il était fort agréable à observer. Si on l'avait surpris en cet instant, il se serait sans doute fait sévèrement corrigé, ce comportement étant complètement déviant. Il resta quelques minutes immobile, à fixer silencieusement cet homme. Mais une odeur le sortit de sa contemplation muette. Une odeur âcre de tabac. Cet homme fumait en grattant la terre, ou n'importe quelle autre activité que le musicien ne maîtrisait pas le moins du monde. Et cette fragrance était plus douce et plus désirable encore que ces muscles. Ce fut sans doute cela qui lui fit trahir sa présence, s'approchant pour s'asseoir sur un banc proche du parterre sur lequel l'homme travaillait.

« Bonjour... Cela fait plaisir de croiser quelqu'un qui ne porte pas ce foutu uniforme. On se croirait perdu dans un troupeau de moutons vous ne trouvez pas ? »déclara-t-il d'une voix amicale, un brin charmeuse. « Je pense que vous ne devez pas avoir le droit de faire ça, mais vous accepteriez de me donner une cigarette ? »

Il croisa le regard de l'homme avec un sourire rassurant, calme. Il n'y avait que ses doigts qui tapotaient en rythme le banc. Il n'avait sûrement pas une apparence aussi traumatisante que les autres patients, mais ses yeux commençaient déjà à être ternes, et marqués par des cernes. Il n'avait pas fait une nuit complète depuis son arrivée, trop oppressé par les lieux et les occupants de celui-ci. Il hésitait à dire qu'il n'était pas fou... Tout le monde disait ça ici non ? Et plus vous le dites et plus on croit que vous l'êtes ? Alors il se contenta de rester immobile, ou presque, souriant et posé, espérant que le charme puisse agir.  



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

- it's my wonderland -

☞ ARRIVEE A ROSEWOOD : 28/10/2014
☞ TON PSEUDO : Yumiko

☞ CONTES ECRITS : 29
☞ CÉLÉBRITÉ : Ryan Reynolds
☞ POINTS RP : 108





follow the cat to wonderland
✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤  

MessageSujet: Re: I'm so jealous of your cigarette... (Dimitri & Emil)   Lun 3 Nov - 21:26

Depuis que Dimitri avait emménagé à Rosewood, qu'il s'était éloigné de sa famille, il avait l'impression d'aller mieux sur certains points. Oh bien-sur, il y a des souvenirs que l'on n'efface pas, même avec le temps, des horreurs qui perdurent et qui tournent boucle dans sa tête... mais depuis ces quelques mois qu'il avait laissés derrière lui sa famille, ses cauchemars étaient parfois remplacés par des rêves dont il ne se souvenait pas au réveil. Même si ça lui laissait une dérangeante sensation, il préférait ça à se réveiller en sueur et haletant à cause des images de la guerre. Enfin bref, sans être spécialement heureux de sa vie, il était légèrement plus serein, même si la guerre guettait encore avec l'URSS, il préférait ne pas y penser, peut-être qu'on l'oublierait, peut-être qu'on ne l'enverrait pas au front la prochaine fois que ce satané monde deviendrait une poudrière prête à exploser à tout moment. Quoi qu'il en soit, le travail occupait assez bien son esprit, vu la taille du jardin, il avait de quoi s'occuper été comme hiver. Il avait appris avec son grand-père quelles plantes peuvent survivre aux températures basses et comment avoir un jardin pas trop moche, même en hiver alors que tout tombe en ruine... D'ailleurs, Dimitri n'aimait plus cette saison depuis qu'il avait été envoyé en Europe, voir les choses devenir terne et laide, c'était trop évocateur pour lui.

Enfin bref, vêtu d'un jean et d'un pull en laine tout con, il s'occupait des camélias, il appréciait assez bien cette plante, capable de vivre même lorsque les températures sont fraiches. Il avait retiré ses gants de travail pour se griller une cigarette tout en continuant de bosser. De toute façon, il en avait bientôt fini avec ses camélias. Il haussa un sourcil en entendant quelqu'un s'asseoir sur un banc à côté de l'endroit où il travaillait. D'ailleurs ce quelqu'un ne tarda pas à prendre la parole. Dimitri se redressa et se tourna vers lui frottant ses mains sales sur son jean, laissant ainsi des traces de terre au niveau de ses hanches, mais il s'en fichait pas mal, s'il avait été du genre à ne pas vouloir se salir il aurait tout fait pour éviter le service militaire et la guerre, parce que là, niveau crasse, c'était pas mal. Enfin bref, il avait toujours sa cigarette entre les lèvres alors que le brun au visage fatigué lui demandait s'il pouvait lui en donner une. Hum... il savait ce que c'était d'être privé de tabac, en Europe, il n'avait pas toujours de clope enfin, c'était mieux de ne pas avoir de cigarette que de ne pas avoir de bouffe... ça aussi ça arrivait quand les ravitaillements étaient bloqués pour x raison. Récupérant sa clope dans une main, il plongea l'autre dans la large poche de son jean pour attraper son paquet de cigarette.

« Je préfère éviter d'y penser perso. Les uniformes je connais bien. » Lâcha-t-il avec un air détaché. Oh oui, il ne connaissait que trop bien, le sien et celui des moutons autour de lui étaient gris vert olive... enfin une couleur incertaine et déprimante quoi. Il lui tendit son paquet lukies et sa boite à allumette sur laquelle était dessinée une jolie pin-up en maillot de bain. He oui, il était pervers et il aimait ce genre d'image, enfin, il préférait quand même les pin-up en vrai. « J'espère que vous allez pas vous attirer des ennuis, mais bon, ça aussi je connais bien, le manque de tabac. » Il haussa les épaules tirant sur sa cigarette. Il observa un instant l'homme, se demandant comment il était arrivé ici... à première vu, il n'était pas cinglé... En tout cas, pas comme certains qu'il avait eut l'occasion de croiser dernièrement. Bon il était surement mal placé pour juger, ses proches lui avaient conseillé de suivre une thérapie, pour ses problèmes mentaux... enfin passons. « Vous n'avez pas l'air aussi atteint que les autres... enfin tant que vous ne vous mettez pas à vous rouler dans mes parterres de fleur en aboyant, ça ne me regarde pas je suppose. » Il soupira, c'était du vécu, un patient qui se prenait pour un chien... surement un super client pour des pervers aimant les relations sado-maso... Enfin il lui adressa un sourire histoire de pas paraître menaçant non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

 

I'm so jealous of your cigarette... (Dimitri & Emil)



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Be Jealous
» Dimitri Payet (by Eden-Hazard)
» Dimitri Payet
» J'aime pas l'odeur d'la cigarette.. [Le Taré A La Cigarette]
» Death métal [Dimitri & ...]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IT'S ONLY A DREAM ♕ welcome to Rosewood ::  :: La pomme écarlate :: Le labyrinthe-